groupement des éleveurs de moutons d'Ouessant

logo du GEMO
  • GEMO Groupement des Eleveurs de Moutons d'Ouessant
  • Belier d'Ouessant noir
  • Troupeau de moutons d'Ouessant blancs
  • Ile d'Ouessant
slider bootstrap by WOWSlider.com v7.6

le mouton d'ouessant

Standard officiel

standard du mouton d'ouessantDéfini lors de l’Assemblée Générale du 05/12/1981 et modifié par l’Assemblée Générale du 16/11/1991.

1. Tête :

Fine et régulière, avec cornes pour les béliers, chanfrein et front formant une ligne continue. Très léger chanfrein chez le bélier.

Oeil : Brillant, regard très vif, orbites saillantes.

Oreille : Fine, petite, courte, mobile, tendant à se dresser.

Corne : Sombre pour les noirs et les bruns, claire pour les blancs, section triangulaire, forte, enroulée d’une seule spirale de grande amplitude à bonne distance de la tête.

2. Cou :

Rond, sans fanon, cravate chez les béliers.

3. Tronc :

Garrot non saillant, poitrine profonde.

4. Dos :

Ligne de dessus droite, du garrot à la base de la queue.

5. Bassin :

Large

6. Membres :

Fins, de longueur moyenne, bien proportionnés, bons aplombs. Onglons sombres pour les noirs et les bruns, clairs pour les blancs.

7. Hauteur maximum au garrot :

Béliers : 49 cms. Brebis : 46 cms. (A l’âge adulte = 3 ans.)

troupeau de moutons d'ouessant

8. Couleur :

Toutes teintes uniformes : Noire, noire brunissante, brune, blanche. A fond roux pour la couleur blanche, d’où un aspect légèrement roussâtre, surtout à la tête, aux pattes et à la queue.

CAUSES DE DISQUALIFICATION :
– Trop grande taille, mauvais aplombs, mauvais onglons.
– Membres trop développés.
– Pour les béliers : cornes trop dissymétriques, ou trop frêles, ou trop serrées, ou trop écartées. Absence de cornes.
– Couleur pie.
– Queue trop longue, oreilles trop grandes, chanfrein busqué chez la brebis ou trop busqué chez le bélier.
– Présence de pendeloques sous la gorge.

Sont admises chez les jeunes sujets :
Pour les noirs : légère marque blanche au front.
Pour les blancs : marques rouges sur le cou, la queue et les pattes.
Ces marques s’atténuent avec l’âge.

Remarques :
– Il est apparu, très rarement, chez certaines brebis, des petites cornes sans pivot osseux. Dans l’état
actuel des observations, cela ne peut pas être considéré comme un défaut.
– Bien que hors standard, il faut remarquer que les naissances simples sont caractéristiques de la race. Les naissances gémellaires sont rarissimes et non recherchées.

Moutons d'ouessant blancs

9. Laine :

Etendue : Toison garnissant le front, une partie des joues, revêtant tout le corps et descendant au moins jusqu’aux genoux et jusqu’aux jarrets.

Couleur : Noire, brune, marron, blanche. La pigmentation doit être homogène dans toute la toison.

Texture : Toison semie-fermée de bon tassé, mèches de 8 à 10 cms pour une pousse de 12 mois. Présence de poils et hétérotypes, fibres possédant un canal modulaire. Localisation : gorge (cravate), surtout accentuée chez le bélier, nuque, bas de cuisse. De même nuance que l’ensemble de la toison, ces poils peuvent être plus foncés.
Finesse moyenne : 27 à 28 microns.

Causes de disqualification :
– Toison hors standard.
– Couleur hétérogène, taches dans la toison.
– Toison creuse, feutrée.
– Manque d’étendue, de tassé, de longueur de mèche.