groupement des éleveurs de moutons d'Ouessant

logo du GEMO
  • GEMO Groupement des Eleveurs de Moutons d'Ouessant
  • Belier d'Ouessant noir
  • Troupeau de moutons d'Ouessant blancs
  • Ile d'Ouessant
slider bootstrap by WOWSlider.com v7.6

élevage du mouton d'ouessant

Abriter ses « Ouessant »

Avoir des « Ouessant » c’est être soucieux du bien-être de l’animal.
Animal rustique, le mouton d’Ouessant doit malgré tout bénéficier d’abris pour s’abriter au sec et moins souffrir des agressions de la nature.

Déjà, dans la pâture, il faut favoriser la présence d’abris naturels en maintenant les haies et des arbres isolés qui servent de brise vent et procurent un ombrage apprécié contre le soleil.

gwaskedou ou mur en étoile

Sur Ouessant, il n’y a pas d’arbres et les moutons n’avaient que des murets : « les gwaskedou » ou mur en étoile où ils pouvaient trouver à s’abriter quelle que soit la direction du vent.

Les abris pour vos « Ouessant » peuvent être de construction diverse, comme nous allons le voir.

Abris de récupération

abri pour moutons d'ouessant recycle

Ici, on a utilisé un container de collecte de verre. (On voit aussi un râtelier à foin.)

L’ouverture d’entrée pourrait être plus large pour faciliter la circulation des animaux et une meilleure ventilation.

De construction simple

abri pour moutons d'ouessant de construction simple

L’abri est construit selon les matériaux disponibles.
Des tôles reposant sur des piquets (acacias/châtaignier).
Une bâche de récupération peut faire la couverture et le bardage de 3 faces.

Le rideau d’arbres sert de coupe-vent.

Prévoir des abris en longueur avec une profondeur de 2 à 2,5 m pour une bonne fréquentation.

De construction plus élaborée

abri pour moutons d'ouessant de construction elaboree

Le bâtiment aura une orientation avec l’ouverture au Sud Est (soleil de 9h) pour permettre une bonne ventilation et être protégé des vents dominants.

Il faut prévoir une surface de 4 à 5 m2 pour 2/3 moutons et 10 à 12 m2 pour 8 à 10 moutons.
Une longueur de 5 m pour une largeur de 2,5 m. Couverture avec des tôles de 3 m.
La toiture déborde pour permettre l’évacuation de l’eau en dehors du couchage ; préférer une pente arrière pour empêcher une stagnation d’eau sur le passage des animaux et devenir un bourbier et avoir une litière qui reste sèche.
Le bardage ne monte pas jusqu’à la toiture pour une bonne ventilation et ainsi éviter la condensation sous les tôles.
Une planche au sol permet de contenir la litière sèche sous le bâtiment (photo ci-dessus).
Avec une bonne orientation, la hauteur de l’ouverture (photo ci-dessous) permet aux animaux de profiter du soleil matinal.

abri pour ouessant de construction elaboree

Sous le bâtiment, un râtelier peut être installé. Les barreaux sont espacés de 10 cm. Éviter le grillage et proscrire les filets qui sont souvent à l’origine d’étranglements.
Une planche au sol permet de limiter le gaspillage de foin, sinon le fourrage sert de litière.
Le bloc de pierre à lécher peut être mis dans un coin. Le point d’eau sera dehors.

Selon son emplacement sur la parcelle, l’abri peut servir de contention pour les animaux. Avec 2 claies en bois, une case peut être facilement aménagée en cas de besoin pour isoler temporairement des animaux.

Poster un commentaire

Merci d'indiquer une adresse email valide permettant éventuellement une réponse personnelle. Elle ne sera pas publiée sur le site.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire